Niger

Contexte

Le Niger est un pays qui se classe au bas du classement mondial par indice de développement humain selon le Rapport sur le développement humain de 2019. D'après ce rapport, il est clair, en fait, que 44,5% de la population, qui est aujourd'hui autour de 23 millions d'habitants, vit en dessous du seuil de pauvreté. C'est un pays enclavé avec deux tiers du territoire occupé par le désert, dont l'économie est principalement basée sur le secteur agro-forestier-pastoral et dont la productivité est menacée par le changement climatique ainsi que par une population croissante, avec une moyenne de 7,6 enfants par femme. Le Niger est également touché par des problèmes de sécurité, en raison de la présence de groupes djihadistes et terroristes dans le pays, et par un transit croissant de migrants en provenance des pays d'Afrique de l'Ouest et d'Afrique centrale.

Secteurs d'intervention

Insérée parmi les pays prioritaires de l'Afrique de l'Ouest dans le programme triennal 2016-2018, la coopération italienne est traditionnellement intervenue et intervient toujours tout d'abord dans le domaine du développement rural avec diverses initiatives bilatérales, multilatérales et promues visant à s'attaquer aux causes profondes de l'insécurité alimentaire et nutritionnelle à travers la promotion de modèles d'intensification agricole, l'augmentation des compétences agroforestières-pastorales et la gestion durable des ressources naturelles.

La création d'emplois est également une priorité importante de la coopération italienne, en réponse au taux de chômage élevé qui affecte les couches les plus vulnérables de la population di Niger: les jeunes et les femmes. L'approche adoptée par l'AICS vise à augmenter les compétences profesionnelles, en particulier des jeunes, ainsi qu'à financer et à renforcer les capacités des micro-entreprises naissantes et existantes. Parmi les initiatives realisées dans ce domaine, la coopération italienne gère le projet financé par le Fonds Fiduciaire Européen pour l'Afrique "Durabilité de l'Environnement et Stabilisation Economique sur la Route de Transit - DESERT". Avec un budget de 14 millions d'euros, la création d'opportunités d'emploi et la création d'un environnement propice à la création de nouvelles entreprises dans les régions d'Agadez et de Tahoua seront financées par ce programme. Le projet est principalement dédié aux jeunes et aux femmes, qui répresentent 50% des bénéficiaires.

L'action de la coopération italienne s'étend également au secteur de la santé, avec un programme de renforcement des capacités des ressources humaines dans le domaine médical et avec une initiative multilatérale avec laquelle elle contribue à réduire la malnutrition, la morbidité et la mortalité de la mère et de l'enfant dans les régions de Tillabéry et Diffa

Enfin, face à l'aggravation progressive de la situation humanitaire, notamment dans les régions de Diffa, Tahoua et Tillabery, la coopération italienne maintient son engagement dans le domaine humanitaire en soutenant les organisations internationales et les organisations de la société civile (OSC), à travers des initiatives multilatérales et à géstion directe, en particulier dans les domaines de la protection des réfugiés et des personnes déplacées, de l'éducation, de la santé, de la sécurité alimentaire et de l'accès à l'eau.

Pour plus d'informations sur les lignes directrices et les initiatives en cours, voici les éléments suivants: le document de planification triennale 2017-2019 pour le Niger, le rapport annuel AICS Ouagadougou pour l'année 2018 et le Plan de Développement Economique et Social 2017-2021 du Niger (PDES), avec lequel toutes les initiatives de la Coopération italienne sont en ligne.