Burkina Faso

Contexte

Le Burkina Faso est l'un des pays les plus pauvres du monde et se classe 182ème sur 189 par rapport à l'indice de développement humain, selon le dernier rapport du PNUD sur le développement humain (2019). En effet, environ 45% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté, à savoir avec moins de 1,25 USD par jour. Outre l'extrême pauvreté, il y a également les effets du changement climatique et de la dégradation des ressources environnementales qui ont un fort impact sur la sécurité alimentaire de la population burkinabé, entraînant des taux de malnutrition élevés et chroniques de plus en plus incisifs. Non seulement cela, ces dernières années, l'insécurité croissante et le déplacement consécutif de grandes masses de population ont également provoqué une crise humanitaire sans précédent, qui touche 2,2 millions de personnes.

Secteurs d'intervention

Inséré parmi les pays prioritaires de l'Afrique de l'Ouest, l'un des principaux secteurs d'intervention de la coopération italienne au Burkina Faso est l'agriculture et la sécurité alimentaire, en plein accord avec le document de programmation triennale 2017-2019. Dans ce domaine, des initiatives visant à accroître la productivité, à renforcer la résilience, à accroître les compétences dans le domaine agro-forestier-pastoral et à s'adapter au changement climatique ont été financées et sont toujours en cours et visent à assurer une croissance soutenue du secteur rural pour lutter contre la pauvreté, améliorer la sécurité alimentaire et promouvoir le développement durable.

Tout aussi important est le secteur socio-sanitaire, un secteur traditionnel d'intervention au Burkina Faso, dans lequel des initiatives sont actuellement actives qui accordent une attention croissante à la lutte contre la malnutrition chronique dans le contexte de la santé maternelle et infantile et des maladies non transmissibles.

Le secteur de la formation professionnelle et de la création d'emplois occupent également une place de plus en plus prioritaire pour la coopération italienne, dont les actions en cours et prévues visent à favoriser l'entrée des jeunes, des femmes et des groupes les plus vulnérables dans le monde travail, contribuant également à lutter contre la migration irrégulière. Dans le contexte de l'inclusion des personnes handicapées, deux initiatives sont actives, qui visent à renforcer le cadre juridique et institutionnel pour la protection des personnes handicapées.

Enfin, en ce qui concerne le secteur de l'urgence, actuellement, grâce à une contribution de 3 millions d'euros au Programme alimentaire mondial, la coopération italienne fournit une assistance nutritionnelle aux déplacées internes des régions Centre-Nord et Sahel du pays.

Pour plus d'informations sur les lignes directrices et les initiatives, voici le document de planification triennale AICS 2016-2018 pour le Burkina Faso, le rapport annuel AICS Ouagadougou pour l'année 2018 et le Plan National de Développement Économique et Social (PNDES), avec lequel toutes les initiatives de la Coopération Italienne sont en ligne.